flexible
Notre corps imprime au plus profond de lui-même, dans ses cellules, ses organes, des mémoires dues aux aléas, aux évènements de la vie : décès, divorces, abandons, maladies, accidents, etc… Lorsque l’on travaille sur une mémoire cellulaire, on vise au déblocage libératoire de chocs émotionnels conséquents et négatifs pour permettre au corps et à l’esprit de s’harmoniser et de reprendre un chemin de vie plus sereinement.